•      

            C'est toujours une bonne surprise de rencontrer les cigognes blanches, surtout quand elles ont décidé de faire une halte à quelques dizaine de mètres de votre maison. Ici, c'est une cinquantaine d'individus qui nous ont rendu visite quelques heures par temps gris de l'avant dernier jour d'août. SI la qualité des images en a un peu pâti,  le plaisir de tirer le portrait de ce sympathique échassier est resté intact. 

    Migration des cogognes blanches

     

      A côté d'un champ de colza et de luzerne, une cinquantaine de cigogne blanche se repose d'un début de migration.

    Migration des cogognes blanches

     

    C'est sans crainte qu'elles se laissent approcher, certaines semblant même prendre la pose.

    Migration des cogognes blanches

      Migration des cigognes blanches

     

    Migration des cigognes blanches

     

         La confiance a ses limites. En deçà de quinze mètres,  les grands oiseaux s'éloignent tranquillement, puis s'envolent sans panique quelques dizaines de mètres plus loin. Il est alors temps de les laisser tranquilles.

    Migration des cigognes blanches 

     Migration des cigognes blanches

     

    Migration des cigognes blanches

     

          En France, la cigogne est souvent associée à cette image de grands nids installés sur les toits des maisons alsaciennes.  En fait son aire de répartition est plus étendue mais fragmentée. Elles se reproduit dans 35 départements. Certaines cigognes hivernent en France principalement dans trois départements: en Gironde, dans l'Hérault et dans l'Ain.  (source Museum National d'Histoire Naturelle )

     

     

    Migration des cigognes blanches

       1. Routes migratoires des cigognes européennes            2. Routes migratoire de cigognes de Loire- Atlantiques

    d'après "recherche cigognes.ch"                                                          (résultats obtenus par balises GPS en 2019)     in ACROLA 

          Chaque année, les cigognes blanches se rassemblent en groupes plus ou moins nombreux  pour migrer en direction du sud.  Actuellement, il apparait que leur voyage s'arrête le plus souvent en Espagne ou au Portugal devenus leur principale aire  d'hivernage.  

             Sur la carte classique des migrations ci-dessus à gauche, sont représentées en bleu les voies migratoires qu'empruntaient les cigognes françaises et de l'Europe de l'Ouest, et en rouge les voies migratoires empruntées par les cigognes d'Europe de l'Est.

     On peut remarquer que les oiseaux migrateurs utilisent les voies qui mènent le plus rapidement à des passages  leur évitant la traversée de grandes distances en pleine mer : à l'ouest, le détroit de Gibraltar et à l'est le détroit du Bosphore.

         Des recherches récentes (carte 2: résultats obtenus par balises GPS 2019) montrent que les cigognes établissent leurs quartiers d'hiver en Espagne et au Portugal. 

     

                     En savoir plus:        

       La cigogne blanche, migrateur?    ACROLA

       Cigogne blanche, Ciconia ciconia  Cahiers d’Habitat « Oiseaux » - MEEDDAT- Museum National d'Histoire Naturelle

          "Migraction"    

        Recherche cigogne.ch        

          La migration des cigognes "Pour la Sciance" n°304    

        Repères 

         Si la cigogne noire (ciconia nigra) se cache au plus profond des bois et fuit la présence humaine, la cigogne blanche (ciconia ciconia), elle, se laisse facilement observer.

           Longueur: 100  à 110 cm          Envergure: 18O à 220 cm     Pas de dimorphisme sexuel

    Migration des cigognes blanches

     


     

     

    Crédit photos  et montages "phodessins" : © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Portraits d'oiseaux (12):  le héron cendré (ardea cinerea)
     

     

       "Un jour, sur ses longs pieds, allait je ne sais où,
    Le Héron au long bec emmanché d'un long cou.
    Il côtoyait une rivière.
    L'onde était transparente ainsi qu'aux plus beaux jours ;
    Ma commère la carpe y faisait mille tours
    Avec le brochet son compère..."

     

           Ainsi commence la fable de Jean de La Fontaine, remarquable peintre de la mentalité humaine à travers les fables animalières mais piètre naturaliste. La suite de l'histoire semble un brin fantaisiste  concernant le comportement  de notre oiseau qui saisit, en fait, sans distinction apparente petits et grands poissons. S'il relâche parfois une de ses captures, ce serait plutôt involontairement ou lié à la nature glissante de ses proies et non à leur taille ou la qualité de leur chair. En ce qui concerne l'alimentation, il agrémente son menu de batraciens, de rongeurs et de divers invertébrés.

         A l'origine, il fréquente les milieux humides : bords des rivières, étangs et marais. Cependant, depuis plusieurs décennies, on l'observe régulièrement dans des milieux plus secs, en particulier dans les pâtures en compagnie du bétail.

    Portraits d'oiseaux (12):  le héron cendré (ardea cinerea)

     

       La sécheresse des étés actuels permet de mieux observer l'oiseau... et les poissons qui évoluent dans une tranche d'eau de faible profondeur et presque totalement transparente.

     

            Lorsqu'il ne marche pas, le héron adopte au repos  une attitude caractéristique, la tête rentrée dans les épaules, qui lui donne l'allure d'un sage en méditation.

    Portraits d'oiseaux (12):  le héron cendré (ardea cinerea)

     

          Sa tête est dotée d'un long bec en forme de poignard qui constitue un outil efficace pour capturer ses proies habituelles.  

    Portraits d'oiseaux (12):  le héron cendré (ardea cinerea)

     

    Le héron

     

    En chasse, notre oiseau redresse la tête, attentif au moindre mouvement.

    Portraits d'oiseaux (12):  le héron cendré (ardea cinerea)

        On peut le voir chasser à l'ombre des fossés envahis par la végétation ou à découvert sur les eaux dormantes d'un étang ou d'une rivière asséchée. 

    Le héron

     

     Portraits d'oiseaux (12):  le héron cendré (ardea cinerea)

     

         Aux eaux calmes des étangs, notre oiseau préfère parfois  les flots tumultueux d'un barrage. Il y capture facilement  des poissons piégés dans le creux des rochers. (voir "portraits d'oiseaux (4)" )

    Portraits d'oiseaux (12):  le héron cendré (ardea cinerea)

     

    Repères:

    taille:  90 à 98 cm         Envergure:175 à 195 cm           Pas de dimorphisme sexuel

    Portraits d'oiseaux (12):  le héron cendré (ardea cinerea)

    Jeu:

         Combien d'espèces de hérons français compte-t-on dans le "phodessin" ci-dessous ? Saurez vous les reconnaitre et trouver l'intrus?

     

    Portraits d'oiseaux (12):  le héron cendré (ardea cinerea)

     Solutions: cliquez sur la petite image

    Portraits d'oiseaux (12):  le héron cendré (ardea cinerea)

    * Cet article complète un premier article de ce site:  "La valse du héron cendré"

     

     En savoir plus:Portraits d'oiseaux (12):  le héron cendré (ardea cinerea)

     

     

    La hulotte: N° 30    "Pirates d'eau douce"  
     

     

    Le mag des animaux.ouest-france     "Le héron cendré, oiseau au grand cou, redoutable pêcheur"

    La Salamandre:   "Secrets de héron"

     

     

    Alain Thomas:  Les hérons coloniaux du marais poitevin évolution de la population de 1986 à 2007

     

     

     * Cet article complète l'article du 02 août 2017 :  "La valse du héron cendré"

     

    Crédit photos  et montages "phodessins" : © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •              Costume clair, petit collier noir, l'élégante tourterelle turque (streptopelia decaocto) devient l'un des oiseaux les plus familiers de notre environnement.

          Elle se laisse approcher facilement et semble même, parfois, prendre la pose! L'occasion de faire des clichés de ce bel oiseau sans trop se fatiguer.


    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque      La tourterelle turque se perche souvent sur les antennes de télévision ou les fils électriques. Mais aussi sur un fil de fer barbelé d'une pâture à l'occasion!

    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque (streptopelia decaocto)

     

    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque

     Elle fréquente les mangeoires en compagnie des moineaux domestiques.

    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque

     

    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque

     Le plus souvent, on l'observe en couple. 

    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque

     

    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque (streptopelia decaocto)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque (streptopelia decaocto)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     La tourterelle turque choisit parfois des endroits insolites pour installer son nid !

     

    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque (streptopelia decaocto)

    Repères:

         Originaire d'Asie et du Moyen-orient, Il semble que la tourterelle turque se soit  répandue récemment à partir de la Turquie sur tout le continent européen en quelques décennies.

         Le plus fréquemment, on l'observe en couple. Elle fréquente sans crainte les mangeoires en compagnie  des mésanges et des moineaux. A l'inverse de ce dernier, la tourterelle turque affiche des populations denses au détriment parfois de sa cousine la tourterelle des bois ( (streptopelia turtur), elle aussi en régression. Ce succès s'explique en partie par la capacité à se reproduire toute l'année, un seul couple pouvant assumer jusqu'à quatre couvées annuelles.       

     

          Longueur: 32-33 cm               

          Poids 150-200 g

          Pas de dimorphisme sexuel

          Alimentation:  graines diverses, bourgeons

     

    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque (streptopelia decaocto)

     

     

     

     

    Portraits d'oiseaux (11)  La tourterelle turque

     

    En savoir plus:

         La tourterelle turque - oiseaux.net

         Tourterelle turque Wikipedia

    Crédit photos 1 à 11 et "phodessins" : © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020 

     

                                                                                                                                      Photo 12:  © Leblogadupdup / Bernard Dupont

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

       Le tarin des aulnes (carduelis spinus) est un petit fringille qui fréquente les mangeoires à la mauvaise saison en petites troupes de 10-15 individus.

      L'espèce présente un dimorphisme sexuel: Monsieur porte une chouette casquette noire et un joli costume jaune qui le distingue de Madame au plumage plus terne. Une information qui vous aidera à distinguer les mâles des femelles dans les photos ci-dessous.

     Portraits d'oiseaux : Le tarin des aulnes

      Femelle et mâle de tarin des aulnes présentent un dimorphisme sexuel permettant de différentier facilement les deux sexes.

     Portraits d'oiseaux : Le tarin des aulnes

     

      La période hivernale est idéale pour observer ce joli petit passereau qu'il ne faudra pas confondre avec le serin cini (serinus serinus) qui aura tendance à arriver plus tard sur les sites de nourrissage et qui préfère se nourrir à terre plutôt que perché sur une mangeoire.

     Portraits d'oiseaux : Le tarin des aulnes

     

     Portraits d'oiseaux : Le tarin des aulnes

     

     Portraits d'oiseaux : Le tarin des aulnes

     

     Portraits d'oiseaux : Le tarin des aulnes

     Une femelle de tarin des aulnes partage la gamelle d'eau avec un moineau, hôte assidu des sites de nourrissage hivernal. 

     Portraits d'oiseaux : Le tarin des aulnes

     Durant sa toilette, cette femelle de tarin des aulnes n'aurait-elle pas des petits airs de chouette chevêche ?

      Repères:

                Longueur: 12 cm

                Envergure: 20 à 23 cm

                Dimorphisme sexuel marqué

    Portraits d'oiseaux (10) : le tarin des aulnes

     

     Les différences entre serin cini et tarin des aulnes paraitront certainement subtiles pour les néophytes.

     

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020

    "Phodessins"  de serin cini d'après photos de Bernard Dupont:  © Leblogadupdup / Bernard Dupont 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •       Voilà un papillon peu banal que vous pourrez voir évoluer dans "En plein vol".

       Ce petit sphinx fréquente volontiers les jardins et se nourrit en volant sur place. Quand il déroule sa trompe pour pomper le nectar dans les corolles les plus inaccessibles, la ressemblance avec le colibri est surprenante. Vu de près, le corps semble même être recouvert de plumes.

         Alors, comment ce nain volant réalise-t-il ses prouesses aériennes? Au moins deux éléments d'explication: sa masse faible (moins d'un demi-gramme) et une fréquence de battements d'ailes élevée: environ 75 battements par seconde.

    Le moro-sphinx

     

    Le moro-sphinx

     

    Le moro-sphinx

     

    Moro-sphinx, le papillon colibri

                     Moro-sphinx                                                                                         sphinx gazé

    Le moro-sphinx peut être confondu avec son cousin le sphinx gazé qui pratique, comme lui, le vol sur place. Outre la couleur du corps on notera une différence avec le gazé dont les ailes sont transparentes car pourvues d'écailles uniquement sur le pourtour des ailes (En fait, l'imago émerge avec des ailes recouvertes d'écailles qui tombent au premier vol)

     Moro-sphinx, le papillon colibri

     

    Le moro-sphinx

     

    Moro-sphinx, le papillon colibri

     

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020 

     

    En savoir plus : 

     

     

    Site d'André Lequet : insecte.net  le moro-sphinx   Moro-sphinx, le papillon colibri

     

    n°86 de la Hulotte: le moro-sphinx

     

    Ballades entomologiques.com


     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique