•  

          La buse variable (Buteo buteo) est un de nos rapaces les plus communs. L'adjectif variable qui lui est attribué fait référence à la variabilité de la couleur de son plumage. L'image ci-dessous donne une idée de cette variabilité: à gauche et au centre, la forme la plus courante, à droite, une forme claire. 

      Rapace plutôt opportuniste et charognard à l'occasion, la buse se nourrit aussi bien de petites proies qu'elle capture (rongeurs surtout) que d'insectes et divers invertébrés. 

       Bien que très commune, la buse n'en n'est pas moins très méfiante et n'est pas très facile à approcher. Il faut user de patience pour pouvoir prétendre réaliser quelques clichés de ce bel oiseau.

     

    Buse variable en phodessins

     

     

     

    Buse variable en phodessins

     

    Buse variable en phodessins

     

     

     

    Crédit photos: image 1 © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2021 

                        Image 2 et 3   phodessins réalisés à partir de photos de Bernard Dupont / © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2021 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  Installer une mangeoire à destination des oiseaux a le double avantage de mener une action de protection et d'avoir la possibilité de faire de belles observations et même quelques photos sympathiques.

      Les premiers arrivés sont les moineaux, souvent présents en bandes nombreuses.

    La mangeoire

     

    Puis viennent les fringilles: verdiers, tarins des aulnes, en bandes plus ou moins nombreuses, les gros-becs, les pinsons.

     

    La mangeoire

     Photo 1: tarin des aulnes    Photo 2: pinson des arbres   Photo 3: pinson du nord (on l'observe pendant les périodes de grands froids) Photo 4: bouvreuil pivoime

    La mangeoire

     Le gros bec vient souvent en couples ou en petite de bande de 4 à 6 individus. La mangeoire permet d'admirer de près ce bel oiseau plutôt discret et difficile à observer dans son milieu naturel.

    Sans oublier les mésanges.

    La mangeoire

     Les mésanges sont, avec les moineaux et la tourterelle turque les oiseaux les plus assidus au nourrissage hivernal.  Contrairement aux autres mésanges,  la mésange huppée (photo 4) est rarement présente.    ( mésange bleue -photo 1-,  mésange charbonnière - photo 2-  et  mésange nonnette -photo 3-)

     

    La mangeoire

     Le rouge-gorge, solitaire,  vient  seul quand les autres sont partis ou pas encore arrivés...

    La mangeoire

     ... enfin... le plus souvent ! Ici, il est en compagnie d'un verdier.

     

    La mangeoire La pie bavarde le geai des chênes ne dédaignent pas non plus de s'alimenter à la mangeoire.

     

    La mangeoire

     

    De nombreux autres citoyens sont encore visibles sur les sites de nourissage. Parmi eux, le chardonneret (photo 1), la sittelle torchepot (photo 2), l'étourneau (photo 3) et le merle noir (photo 4)

     

     La mangeoire

     

     Parfois, l'écureuil  s'invite à la table des oiseaux.

     

    La mangeoireAvec un peu de chance, on pourra observer des visiteurs de passage... à condition que la mangeoire ne soit pas squattée par la tourterelle turque !

      De bas en haut et gauche à droite: le pigeon ramier se nourrit plutôt au sol (photo 1), la tourterelle turque fréquente assidument la mangeoire et s'y installe même pour dormir quand les réserves sont épuisées (photos 2 et 3) , le grimpereau des jardin ne vient pas au nourrissage mais explore les troncs (photo 4) , le pouillot fitis ne vient pas au nourrissage mais est attiré par les gamelles d'eau mise à disposition des oiseaux l'été (photo 5), observer le pic épeichette (photo 6), sans être improbable sera plutôt un coup de chance. La probabilité d'apercevoir ses cousins, le  pic épeiche et le pic mar, est beaucoup plus élevée.

     

     

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini  - 2021

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •       Voici donc un nouvel opus des phodessins, en couleurs cette fois. Un petit aperçu de ce que l'on peut faire en ajoutant des fonds en plus de l'encadrement.

         Dans ces deux premiers exemples, on constate que la qualité de la photo de départ influence directement l'imitation de la technique picturale. La première photo est très piquée et permet un rendu type gravure.La seconde, moins bien définie donne un aspect  de dessin pris sur le vif, dans le mouvement et l'impression du moment.

     Phodessins en couleurs

     

    Moineaux domestiques

    Phodessins en couleurs

     

     

    Phodessins en couleurs

     

    Osmies s'accouplant

     

       L'ajout d'une texture papier  en fond d'image ajoute à l'illusion d'un dessin et la texture parchemin donne un aspect vintage voire kitch qu'on peut ne pas apprécier, surtout si le cadre choisi est lui-même très Rococo !

    Phodessins en couleurs

     

    Piérides

    En superposant une partie du phodessin sur le cadre le sujet semblera sortir de l'image...

     

    Phodessins en couleurs

     

     Bouvreuils pivoine

    Phodessins en couleurs

    Bombyle, bourdon et piéride

    Phodessins en couleurs

     Milan royal et milans noirs (d'après photos de B. Dupont et Philippe Parolini) 

     

    Phodessins en couleurs

     

     

     

    Épervier (d'après une photo de B. Dupont)

     

    Phodessins en couleurs

     

    Héron et milans  (à partir de photos de B. Dupont)

     

    Phodessins en couleurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Blaireaux (d'après une photo de B. Dupont)

     

    Phodessins en couleurs

     

     

    Faucon crécerelle  (d'après une photo de J.F. Cornuet)

     

     

    Crédit photos   © Loxiafilms / Philippe Parolini  (1 à 7)  J.F. Cornuet  (11)  et B. Dupont  (7 à 10)- 2021

    Photomontages  "phodessins" : © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2021

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  Le milan noir  (milvus migrans)   Photographier les rapaces n'est pas forcément une tâche facile. Vous pouvez placer des appâts et ne voir personne... sinon un chat qui vient pourrir votre projet en dévorant la moitié de vos offrandes. Et, en général,  vous êtes bien content de ne voir ne serait-ce qu'un seul oiseau.

      Si vous avez la chance de faire partie des amis de Bernard (et il en a des amis Bernard!), le travail se simplifie singulièrement. Et ce n'est pas un mais plusieurs oiseaux que vous allez pouvoir observer.

       Ce jour là, à peine installés dans l'affût, c'est une buse blanche qui atterrit devant nous. Quelques instants plus tard, ce sont les milans qui arrivent. D'abord en chapardant les morceaux libres posés par terre puis en se posant pour déguster les  appâts préalablement fixés au sol par Bernard (photo ci-contre). Le milan royal ne se posera pas mais  quatre milans noirs participeront au festin sur le sol.Petite déception: nous avons entendu le grand corbeau sans le voir. Ce sera pour une autre fois !

    A l'affût des milans

     Une buse variable est la première a visiter le poste d'affût.

    Le milan noir  (milvus migrans)

        Les milans qui arrivent ne se posent pas et attrapent les morceaux de viande qu'il peuvent emporter. Comme la plupart des appâts sont fixés au sol et la gourmandise l'emportant, ils se poseront quelques instants plus tard.  

    Le vol du milan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Le vol du milan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     La bonne surprise du jour: quatre milans noirs se sont posés au sol pour partager le festin offert par Bernard.

     

    Le vol du milan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Attitude défensive, ailes écartées pour protéger sa pitance,  d'un milan noir au sol dérangé par un milan royal. Celui-ci ne se posera pas et se contentera de chaparder les appâts non fixés.

     

    Le milan noir  (milvus migrans)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le vol du milan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Le milan noir se distingue  par sa taille plus petite que celle du milan royal et  surtout par son plumage brun  plus foncé et un iris brun clair.  

    Le vol du milan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Attitude d'intimidation pour décourager le milan royal qui insiste !

    Le vol du milan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le milan noir  (milvus migrans)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Repères:

                         Milan noir:         taille: 48-58 cm                                   milan royal:     taille:  60 - 65 cm

                                                   envergure: 1,45 - 1,65 m                                              envergure: 1,45 - 1,65 m                                                            

     Le milan noir  (milvus migrans)

     Articles de Bernard sur le "blogadupdup":

          "Le milan royal ...enfin!"

          "Face à face avec le milan royal"

           " Le cul dans un fauteuil"

     

     

    Crédit photos  et montages "phodessins" : © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2021

    Photos d'origine des "phodessins": © Bernard Dupont

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •    Dans plusieurs articles, j'ai parlé de cette technique simple qui transforme une photo en dessin quel j'ai baptisé   "phodessin", un néologisme fantaisiste que vous ne trouverez pas dans le dictionnaire. Très satisfait des résultats obtenus, j'utilise désormais fréquemment les phodessins détourés pour illustrer les articles récents.

      Pour le plaisir, quelques nouveaux exemples de phodessins en noir et blanc présentés comme une galerie de gravures. Quand on ne sait pas dessiner ou que l'on est trop paresseux, voilà le résultat que l'on peut obtenir facilement  et rapidement.

     Les phodessins en noir et blanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Lézard des murailles

     

    Les phodessins en noir et blanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pic vert

     

    Les phodessins en noir et blanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tourterelle turque

     

    Les phodessins en noir et blanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Demi-deuil

     

    Les phodessins en noir et blanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Pie bavarde 

     

    Les phodessins en noir et blanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Geai des chênes

     

     

     Les phodessins en noir et blanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Robert-le-diable

     

    Les phodessins en noir et blanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Corneille noire

     

    Les phodessins en noir et blanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Écureuil roux d'Europe 

     

     

    Les phodessins en noir et blanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Crédit photos : © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2021 

    Partager via Gmail

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires