•  

          2ème volet de la photographie, ou plutôt de la vidéo à haute vitesse pour saisir les animaux en vol. En combinant haute vitesse (1/2000ème ou plus) et fréquence d'images élevée, on peut tirer des rushes obtenus des photos intéressantes.

          Les arbustes en fleurs sont fréquentés par de nombreux butineurs: abeilles et bourdons sont les hôtes les plus fréquents.

    Envol

     

    Envol

     

    Un hôte plus rare, le petit capricorne  (cerambyx scopolii ) au mœurs diurnes prends son envol.

    Envol

     

           La piéride de la rave nous offre le spectacle d'un gracieux ballet en s'invitant sur le millepertuis.

    Envol

     

          Autres spécialistes du vol, les oiseaux offrent aussi l'occasion de réaliser quelques clichés intéressants:

    une tourterelle turque quittant son perchoir...

    Envol

     

    ... un  merle noir qui s'enfuit, dérangé par un intrus.

    Envol

     

    ... ou une corneille noire ...

    Envol

     

    ... faisant fuir une pie qui s'éloigne et préfère éviter l'affrontement avec un adversaire coriace.

    Envol

     

     La pie s'envole à son tour et quitte les lieux.

    Envol

     

          Est-ce pour cette raison qu'à son tour elle déloge le petit faucon crécerelle installé au sommet d'un sapin.

     Envol

     

    Envol
     

     

    Jeu

    Saurez vous reconnaitre ces oiseaux en vol  et trouver l'intrus?

     

    Envol

     

     

    Réponses:  cliquer sur l'icône ci-dessous : 

     

    Envol

     

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020 

    (sauf vautour ©Jean Fyot 2018)

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  •               Le printemps est la saison du renouveau. Sous le soleil, le verger devient particulièrement beau dès que le vert tendre des jeunes feuilles se mêle aux couleurs des arbres en fleurs.

    Chevreuil

     

    Le blanc  des cerisiers et le rose délicat des pommiers illuminent le verger.

    Chevreuil

     

    Le printemps du verger

     

    Chevreuil 

     Chevreuil

     

           En se penchant un peu dans l'herbe qui grandit on découvre les subtiles nuances de bleu du discret myosotis, le violet délicat des cardamines, ou de la bugle rampante. 

    Chevreuil

     

      Chevreuil

     

    Le printemps du verger

     

      Des lichens aux formes extravagantes disparaissent peu à peu derrière le feuillage nouveau qui se développe. 

    Chevreuil

     

         En regardant d'encore plus près, on peut aussi observer les jeunes graminées qui laissent pendre librement au vent leurs anthères. Au moindre souffle, elles dispersent ainsi largement un abondant pollen. Les étamines du plantain lancéolé, elles, semblent plantées sur leur fleur comme sur un porte épingles de couturière. Beautés fatales aux allergiques ! 

    Chevreuil  

    Chevreuil

     

    Les insectes  butineurs sont de retour.

    Le printemps du verger

     

    L'herbe qui grandit camoufle les oiseaux qui cherchent leur nourriture à terre parmi les fleurs sauvages du printemps: aviez vous remarqué le discret bruant zizi ou l'étourneau effronté?

     Le printemps du verger

     

     Le printemps du verger

     

        Les corneilles noires préparent l'accueil d'une nouvelle nichée en récoltant de la mousse qui garnira le nid placé haut dans un frêne non loin du verger.

    Le printemps du verger

     

        Dans la pâture voisine, on dirait que les chevreuils se prennent pour du bétail.  Peut-être goûtent-ils l'herbe pour savoir si elle est meilleure dans l'enclos. Mais  le goût de la liberté reprenant vite le dessus, ils disparaitront rapidement en passant sous les fils de fer barbelés de la clôture.

    Chevreuil

     

    Chevreuil

     

     

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  •     En prise de vue, la vitesse élevée d'obturation permet de capter une phase de vol ou de mouvement du sujet photographié, nous faisant découvrir ce que notre vision ne peut saisir en temps réel. 

        Quelques exemples de ces instants fugitifs captés par la caméra où le temps s'arrête et nous permet d'admirer ce que, seule, la photo peut nous permettre d'observer.

    Insectes et petits animaux familiers nous apparaissent sous un jour nouveau...

    Au vol

     

    Pendant l'été, abeilles et papillons, ici une ariane,  fréquentent assidument  les fleurs de lavande

     En plein vol

     

      La gamelle remplie d'eau fait le bonheur des oiseaux, ici le moineau (en haut)  et le rouge-queue noir (en bas).

      Au vol

     

      Au vol

     

    Au vol

     

    Au vol

     

    Au vol

     

    Au vol

     

       Les oiseaux ne dédaignent pas non plus à faire trempette. Le pouillot véloce a un peu de mal à trouver un peu de place pour partager le bain avec madame rouge-queue.

    Au vol

     

    En plein vol

     

    Au fond du pré, le gang des corneilles est à la recherche de quelque gourmandise oubliée sur le tas de bois.


     

    L'écureuil , véritable feu follet, traverse le pré en trombe .

    Au vol

     
     

     

    Le photomontage permet d'imiter facilement les résultats obtenus par le fusil photographique de Marey.  Au vol

      Envol de corneille noireEn plein vol

       Envol du grand nacré

    Au vol  Phases de vol du rouge-queue noir

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  •    A la fin de l'hiver, dans le pré givré, au petit jour. L'écureuil gourmand vient déguster la manne offerte par l'observateur.

    Les quatre saisons de l'écureuil

     

     

    Les quatre saisons de l'écureuil

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

     

       Au printemps, on retrouve ce lutin dans les jonquilles en boutons. Toujours gourmand, il vient prendre son petit déjeuner en compagnie des moineaux.

    L'écureuil aux quatre saisons

     

     

     

       C'est l'été. Comme un éclair roux, il traverse le pré, revient, furète, s'agite en tout sens, grimpe aux arbres et redescend aussitôt.

    L'écureuil aux quatre saisons

     

     En automne, le rouquin sait faire des réserves de noix et de noisettes.

    L'écureuil aux quatre saisons

     

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

                 L'hiver,  quand elles sont épuisées ou qu'il a oublié ses cachettes, il vient à la mangeoire ou sur ma fenêtre se restaurer  à la table des oiseaux...

    L'écureuil aux quatre saisons 

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  •  Dans cette nouvelle rubrique je propose surtout des images et moins de texte. Je ne m’intéresserai pas à des espèces exceptionnelles mais, comme d'habitude, je publierai des images d'animaux communs dont on finirait presque par oublier la beauté. 

                Dans ce premier numéro, le geai, bien connu mais pas si facile à approcher. Cette année, une invasion massive de cet oiseau permet de l'observer plus facilement. Profitons en ! 

     

    Le geai dans tous ses états

     

    Le geai dans tous ses états

     

     

    Le geai dans tous ses états

     

     Le geai dans tous ses états

     

    Le geai dans tous ses états

     

    Le geai dans tous ses états

     

     

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020 

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique