• "Les polistes": making of

    Les polistes: making of

     

         Cet été, les guêpes,  particulièrement nombreuses, ont  défrayé la chronique par le danger que représente leurs piqûres.  Pour le grand public, toute guêpe est devenue un danger potentiel. Pourtant, seules deux espèces sont véritablement concernées par une crainte justifiée: la guêpe commune (vespula vulgaris) et la guêpe germanique (vespula germanica). Ces deux espèces sont agressives et sans cesse attirées par notre nourriture et nos boissons.                                                                                                                  guêpe commune (v. vulgaris)   

    "Les polistes": making of 

           Victimes de la mauvaise réputation de leurs cousines, sont ainsi détruits les individus et les nids de nombreuses autres espèces parfaitement pacifiques, telles que le frelon européen (vespa crabro) , la guêpe rousse (vespula rufa) ou la guêpe saxonne (dolichovespula saxonica) et, évidemment,  les héros de notre histoire: les guêpes polistes.  

     frelon européen (vespa crabro)

            Le film traite de l'espèce la plus commune en France, le poliste français ou poliste gaulois (polistes dominula).

     

    Aspects techniques du tournage:

          "Les polistes" a été tourné avec deux caméras: un Panasonic GH4 et, surtout un Canon XA 20. Ce dernier a prouvé qu'il était encore performant pour ce qui concerne la photo rapprochée en lui adjoignant la lentille additionnelle Canon D500 que je recommande aux amateurs de macrophotographie possédant un objectif avec une lentille frontale de diamètre inférieur ou égal à 77 mm. Les avantages de cette lentille: distance maximum de 50 cm du sujet, une distance qui permet de ne pas effrayer le dit sujet et permet, de surcroît d'utiliser la puissance maximum du zoom (ici, un 20x équivalent à une focale de 560mm  en 24x36). L'utilisation de la D250 est plus délicate puisqu'elle oblige à se rapprocher à 25 cm du sujet, la distance maximale pour obtenir une photo nette.

       Une petite lampe à LED a permis de filmer dans de bonne conditions les larves dans les loges. Enfin, la caméra légère est fixée sur un mini trépied pas toujours pratique pour obtenir le cadrage idéal mais indispensable pour filmer le nid dans de bonne conditions.

    Les polistes: making of

     

    Aspects naturalistes du tournage:

        Le tournage s'est déroulé sur toute la phase d'activité de l'espèce polistes domininula  l'espèce de poliste la plus courante en France, d'avril à août 2020. Le nid découvert sur le rebord d'une fenêtre dont les volets restent souvent fermés s'est révélé construit dans un endroit, sinon idéal, tout à fait favorable pour filmer confortablement le nid de petites guêpes inoffensives souvent placé en des lieux peu accessibles. Volets ouverts, la lumière autorise ainsi des prises de vue de qualité optimale. Pendant les grandes chaleurs de l'été, nous avons limité le temps de tournage à 10-15 minutes pour éviter une surchauffe du nid et une mise en danger du couvain.

    Les polistes: making of

    Reine poliste accrochée à son nid au printemps.

       L'accès facile au nid a permis de saisir des comportements intéressants: fabrication et entretien du nid, préparation de la nourriture pour les larves, ventilation.

    "Les polistes": making of

      Ouvrière poliste préparant la nourriture pour les larves

       Le  développement larvaire a pu aussi être abordé : nymphe observée dans son alvéole après dissection de sa loge, fabrication de l'opercule par la larve et émergence de l'imago. 

    Les polistes: making of

     Larve entrée en nymphose dans sa loge.

     Les polistes: making of

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Émergence d'un imago.

     Article Loxiafilms correspondant:    les polistes

     Bande annonce: voir l'actu Loxia de septembre  de nouveaux courts chez Loxiafilms

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020 

    « Portraits d'oiseaux (10) : le tarin des aulnes (carduelis spinus)Bienvenue sur Loxiafilms.com »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :