• Découverte: une nouvelle espèce, le coco-geai d'Europe (thrautes glandarius)

    Découverte: une nouvelle espèce, le coco-geai d'Europe (thrautes glandarius) 

      Loxiafilms est fier de vous faire partager la découverte d'une nouvelle espèce d'oiseau: le coco-geai. Un petit sourire et une bonne nouvelle pour les amis des oiseaux et des ornithologues en cette période difficile de confinement et d'appauvrissement de la biodiversité.

    La photographie ci-dessous a demandé de longs mois de recherche et d'observation dans les forêts reculées du Jura. Nous devons les photographies au talentueux Georges Lafleur qui nous a aimablement autorisé à les publier dans cet article. Nous l'avons baptisé, en attente d'homologation, du nom scientifique  thrautes glandarius (prononcez tro té glan darius).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est au plus profond d'une forêt jurassienne que nous avons découvert une nouvelle espèce: le coco-geai.

    Quelques données éco-éthologiques

      On sait encore peu de choses sur les habitudes de cette espèce. On peut néanmoins le décrire brièvement et exposer quelques caractéristiques biologiques.

      De taille réduite (16 cm) l'oiseau possède un plumage coloré: poitrine  et tête rose, plastron noir, béret bleu clair rayé, dos foncé, nuque grise, et une bande alaire blanche. Les deux sexes sont semblables avec cependant une petite différence: les femelles portent une moustache noire. En période de reproduction, il semble que les femelles dotées de la plus belle moustache soient les plus courtisées.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Découverte: une nouvelle espèce, le coco-geai d'Europe (thrautes glandarius)

     

    Le régime alimentaire est constitué de graines et fruits secs divers (noisettes, noix, faines...) et de petits invertébrés (limaces, insectes, vers...). 

    Les premières données sur son anatomie semblent indiquer que l'oiseau présente des caractères archaïques qui le rapproche fortement du célèbre archéoptéryx, oiseau fossile daté de 150 millions d'années. En particulier trois vertèbres libres formant une courte queue et un bec orné de dents visibles quand l'oiseau ouvre la bouche.

     Le chant du mâle de coco-geai est constitué de kuoloukou-kuoloukou-kuoloukou ou kirikou-kirikou-kirikou auxquels répondent les hou, hou des femelles.

     

    Chant du Coco-geai, au printemps dans la forêt jurassienne

     

     

     

     

    Fossile d'archéoptéryx, oiseau fossile daté de 150 millions d'années retrouvé dans les calcaires fins de Bavière en Allemagne. 

     C'est surtout le soir que le coco-geai fait retentir son chant caractéristique.

     Nous découvrons, au petit matin,  le domaine du coco-geai en ULM.

     

     Georges Lafleur notre photographe reçoit le ravitaillement du jour au campement.

     

    Crédit photos et photomontages: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020 

    « L'écureuil aux quatre saisonsEn plein vol »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :