•     En prise de vue, la vitesse élevée d'obturation permet de capter une phase de vol ou de mouvement du sujet photographié, nous faisant découvrir ce que notre vision ne peut saisir en temps réel. 

        Quelques exemples de ces instants fugitifs captés par la caméra où le temps s'arrête et nous permet d'admirer ce que, seule, la photo peut nous permettre d'observer.

    Insectes et petits animaux familiers nous apparaissent sous un jour nouveau...

    Au vol

     

    Pendant l'été, abeilles et papillons, ici une ariane,  fréquentent assidument  les fleurs de lavande

     En plein vol

     

      La gamelle remplie d'eau fait le bonheur des oiseaux, ici le moineau (en haut)  et le rouge-queue noir (en bas).

      Au vol

     

      Au vol

     

    Au vol

     

    Au vol

     

    Au vol

     

    Au vol

     

       Les oiseaux ne dédaignent pas non plus à faire trempette. Le pouillot véloce a un peu de mal à trouver un peu de place pour partager le bain avec madame rouge-queue.

    Au vol

     

    En plein vol

     

    Au fond du pré, le gang des corneilles est à la recherche de quelque gourmandise oubliée sur le tas de bois.


     

    L'écureuil , véritable feu follet, traverse le pré en trombe .

    Au vol

     
     

     

    Le photomontage permet d'imiter facilement les résultats obtenus par le fusil photographique de Marey.  Au vol

      Envol de corneille noireEn plein vol

       Envol du grand nacré

    Au vol  Phases de vol du rouge-queue noir

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •    A la fin de l'hiver, dans le pré givré, au petit jour. L'écureuil gourmand vient déguster la manne offerte par l'observateur.

    Les quatre saisons de l'écureuil

     

     

    Les quatre saisons de l'écureuil

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

     

       Au printemps, on retrouve ce lutin dans les jonquilles en boutons. Toujours gourmand, il vient prendre son petit déjeuner en compagnie des moineaux.

    L'écureuil aux quatre saisons

     

     

     

       C'est l'été. Comme un éclair roux, il traverse le pré, revient, furète, s'agite en tout sens, grimpe aux arbres et redescend aussitôt.

    L'écureuil aux quatre saisons

     

     En automne, le rouquin sait faire des réserves de noix et de noisettes.

    L'écureuil aux quatre saisons

     

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

                 L'hiver,  quand elles sont épuisées ou qu'il a oublié ses cachettes, il vient à la mangeoire ou sur ma fenêtre se restaurer  à la table des oiseaux...

    L'écureuil aux quatre saisons 

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

    L'écureuil aux quatre saisons

     

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  Dans cette nouvelle rubrique je propose surtout des images et moins de texte. Je ne m’intéresserai pas à des espèces exceptionnelles mais, comme d'habitude, je publierai des images d'animaux communs dont on finirait presque par oublier la beauté. 

                Dans ce premier numéro, le geai, bien connu mais pas si facile à approcher. Cette année, une invasion massive de cet oiseau permet de l'observer plus facilement. Profitons en ! 

     

    Le geai dans tous ses états

     

    Le geai dans tous ses états

     

     

    Le geai dans tous ses états

     

     Le geai dans tous ses états

     

    Le geai dans tous ses états

     

    Le geai dans tous ses états

     

     

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2020 

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

       Dans ce second numéro de "quand la photo devient dessin", nouvelle exploration des résultats possibles obtenus  en utilisant des fonctions basiques d'un logiciel simple comme "aperçu" sur Mac.  

         Ici, le décor disparait au profit d'un fond noir pour mieux faire ressortir le sujet en noir et blanc ou en couleur. Le résultat ressemble à ce que l'on obtient avec la technique de la carte à gratter: un carton recouvert d'encre noire que l'on gratte à la plume métallique pour faire apparaître un dessin au trait blanc sur fond noir. 

        Ou, comment devenir artiste sans se fatiguer !

     

    Carte noire: quand la photo devient dessin  (2)

     

    1 et 2. Daims. L'ambiance mystérieuse du clair-obscur d'un sous bois est renforcée par le fond noir.

    Carte noire: quand la photo devient dessin  (2)

     ms 

    3. La doublure jaune (Euclidia glyphica (Linnaeus, 1758)

    Carte noire: quand la photo devient dessin  (2)

     

    Pour ces deux papillons, la conservation de la couleur augmente l'effet de la lumière qu'irradie le sujet.

    4. Écaille chinée 

    Carte noire: quand la photo devient dessin  (2)

     

    Daims5. Héron cendré.  Ici, seul l'oeil est coloré. Il donne plus de vie encore à l'animal qui pose complaisamment pour le photographe qui n'en espérait pas tant !

    Carte noire: quand la photo devient dessin  (2)

    Daims 

     6. Lycenidae.  2 jolis papillons qui vous aideront à choisir: noir et blanc ou couleur ?

    Carte noire: quand la photo devient dessin  (2)Carte noire: quand la photo devient dessin  (2)

     

    Daims Daims Daims  

    Myrtil. Sur la fleur de menthe, un myrtil confiant tout de finesse renversante.

    Carte noire: quand la photo devient dessin  (2)

     

    Carte noire: quand la photo devient dessin  (2)

     

     Crédit ph 208

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2018  

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •      La photo surexposée est bien souvent jetée. Pourtant, on peut, parfois, en tirer un cliché original ressemblant à un dessin. Inversement, la photo réussie ne se prête pas toujours au même traitement. Je vous propose pour l'été, deux articles consacrés aux photos transformées en dessins.

         Ci-dessous, quelques clichés qui pourraient être pris pour des dessins  après avoir joué avec le contraste, la saturation et la netteté. L'ajout d'un masque permet d'éliminer les détails du décor pour ne garder que le sujet principal. 

           En fonction de la photo et du choix des filtres on peut obtenir, avec un logiciel basique comme "Aperçu" des effets différents. Ci dessous, un effet "crayonné" et un effet "BD"

     

     Harle bièvre femelle

    Quand la photo devient dessin

     

     Harle bièvre mâleQuand la photo devient dessin

     

    Ici, la saturation à zéro permet d'obtenir un effet "gravure" ancienne. L'oeil en couleur met en évidence le regard du pigeon...    

     L'oeil du pigeon

    Quand la photo devient dessin

     

     

     

    Petit paon de nuit

    Quand la photo devient dessin

     Les photos d'insectes se prêtent particulièrement à la transformation pour peu que le décor soit favorable: fond blanc (pétale de la fleur de pommier) ou ciel de couleur unie (agrion et flambé). 

     Araignée sur fleur de pommier

    Quand la photo devient dessin

     Agrion

    Carte blanche ou quand la photo devient dessin

     

     Flambé

    Carte blanche ou quand la photo devient dessin

     

     Flambé Carte blanche ou quand la photo devient dessin

     

     

    La finesse de la végétation aquatique favorise l'aspect graphique de dessin au trait.

    Ragondin

    Carte blanche ou quand la photo devient dessin

     

    Butor étoilé

    Carte blanche ou quand la photo devient dessin

     

    Les gros plans offrent un rendu particulièrement riche et surprenant.

    Héron cendré

    Carte blanche ou quand la photo devient dessin

     

    On termine avec un mammifère particulièrement apprécié par les photographes animaliers et une image qui pourrait être l'illustration d'une histoire pour les enfants: "la fourmi et le coléo" ! 

     Cerf

    Carte blanche ou quand la photo devient dessin

     

     

    Fourmi et coléoptère sur fleur de pommier

    Carte blanche ou quand la photo devient dessin

     

     Prochain article:  L'argiope  

    Crédit photos: © Loxiafilms / Philippe Parolini (1 à 9, 11 à 13) et Michel Guimas (10)- 2018 

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique