• Le petit paon de nuit (pavonia pavonia)

     C'est au mois de mars qu'émerge les adultes de petits paons de nuit. Comme son proche cousin, le grand paon de nuit (saturnia pyri) , l'imago du petit paon de nuit ne vit que quelques jours, sans se nourrir, avec pour unique objectif se reproduire. 

    Comme l'indique son nom le petit paon de nuit est beaucoup moins grand que Saturnia Pyri. D'autre part, l'espèce présente un dimorphisme sexuel qui n'existe pas chez le grand paon. Le mâle est plus coloré et plus contrasté, les ailes postérieures présentant une même une jolie teinte rousse. 

    Femelle de pavonia pavonia posée sur une ronce

    Le petit paon de nuit

     

    Mâle de pavonia pavonia posé sur un sureau

    Le petit paon de nuit

     

           Chez les deux espèces, les mâles présentent des antennes développées destinées à capter les phéromones émises par les femelles (photo de  droite).

    Le petit paon de nuit (pavonia pavonia)

     

     

            Les ailes des paons de nuit sont ornées d"yeux",  qui ressemblent aux motifs que l'on observe sur les plumes de paon. 

    Le petit paon de nuit (pavonia pavonia)

     
                 

     Ci-dessous: qui le mâle, qui est la femelle ?

    Le petit paon de nuit

     

    Le petit paon de nuit

     

    Mâles et femelles des deux espèces pour comparaison (proportions non respectées pour la femelle de petit paon de nuit)

    Le petit paon de nuit (pavonia pavonia)

     

    Prochain article :   "misumena vatia, l'araignée caméléon"

    « Portraits d'oiseaux (3) : le harle bièvreRetour sur les festivals 2016-2017 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :