• Le merle noir (Turdus merula)

     

          À l'affût, en attendant  la scène ou  l'image que l'on espère exceptionnelle (c'est rare...), il y a les  oiseaux familiers qui viennent vous tenir compagnie et occupent votre attente avant le scoop !

         Parmi eux, le merle noir (turdus merula). Monsieur est entièrement noir et porte bec jaune.  Certains individus atteints de leucisme présentent des taches blanches plus ou moins étendues. Cette anomalie est liée à une mauvaise répartition de la mélanine dans le plumage de l'oiseau.

         De loin, il pourrait être  confondu avec l'étourneau (sturnus vulgaris) dont le plumage finement moucheté peut échapper à l'observateur. Outre la forme légèrement différente du corps et en particulier de la tête et la queue plus courte, la distinction se fera facilement en fonction de la manière avec laquelle l'oiseau se déplace. L'étourneau marche   alors que le merle trottine et sautille. On l'observe souvent dans une position caractéristique: queue relevée, ailes légèrement déployées vers le sol. De plus le merle s'observe plutôt en couple ou seul, alors que l'étourneau a l'habitude de se déplacer en groupes plus ou moins nombreux.

      Notre oiseau ne se nourrit pas beaucoup à la mangeoire. Mais il fréquente les lieux de nourrissage où, plutôt que des graines offertes, il se nourrit de petits invertébrés, escargots, vers, ou larves qu'il peut trouver. Il raffole aussi des pommes blettes  qu'il déguste par terre ou sur l'arbre.

     

    Le merle noir (Turdus merula)

     Il existe un dimorphisme sexuel marqué chez le merle noir. Ci-dessus , mâle avec le corps noir et le bec jaune vif. Ci dessous, la femelle entièrement brune avec un bec gris.

    Le merle noir (Turdus merula)

     

    Le merle noir (Turdus merula)

     

    Le merle noir (Turdus merula)

     

    Le merle noir (Turdus merula)

      Certains individus atteints de leucisme présentent des taches blanches plus ou moins étendues.

    Le merle noir (Turdus merula)

     

    Le merle noir (Turdus merula)

     De loin, le merle noir (à gauche) pourrait être  confondu avec l'étourneau sansonnet (à droite) dont le plumage finement moucheté peut échapper à l'observateur inexpérimenté.

    Le merle noir (Turdus merula)

     Le merle raffole des pommes blettes tombées de l'arbre.

    Le merle noir (Turdus merula)

    Attitude typique du merle noir: tête et queue relevée, ailes légèrement déployées vers le sol.

    Le merle noir (Turdus merula) Mais à quoi peut bien penser ce merle noir?

    Monsieur Merlot

     Comme beaucoup d'oiseaux, le merle aime se baigner l'été dans les flaques d'eau.

     

    Le merle noir (Turdus merula)

             A gauche, merle mâle immature: pendant le premier hiver, le bec est gris et le plumage plus clair que les mâles adultes (à droite).

    Le merle noir (Turdus merula)

        Les jeunes merles on un plumage plus clair, un peu roux et le ventre tacheté Ils peuvent être confondus avec leur cousine, la grive musicienne (turdus philomenas). Avec la maturité, le bec deviendra jaune.

     Repères

    Taille: 25 cm

    Dimorphisme sexuel marqué:         Mâle entièrement noir, bec jaune orangé

                                                             Femelle brune, bec gris.

    Le merle noir (Turdus merula)

     

    En savoir plus

         Le hasard faisant bien les choses, La Hulotte, dans son dernier numéro, nous parle du merle noir. Donc, pas d'hésitation, pour en savoir plus procurez vous vite le numéro 112 du journal le plus lu dans les terriers !

    Le merle noir (Turdus merula)

    Crédit photos et photomontage © Loxiafilms / Philippe Parolini - 2021 

    « ExpositionLes longicornes »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :